La ferme

Vente de produits paysans
respectant notre Terre
Précommander

vidéo réalisée en 2017

Qui suis-je ?

Passionné de mon métier et de la nature

Je m’appelle Fabien Jouanolou, je suis un éleveur de 27 ans passionné par l’élevage de brebis et vaches.

Suite à la retraite de mon père, j’ai repris début 2021, la ferme familiale située à Bénac au pied des Pyrénées, avec pour projet :
La modernisation de la Bergerie et la création d’un laboratoire de transformation de viande et de vente à la ferme.

Pour moi, la ferme du Castillou représente un beau défi porteur d’espoir, pour répondre aux enjeux de demain.

Taille humaine

Ferme à taille humaine, diversifiée, soucieuse du bien-être animal et recherchant  les meilleures conditions de travail.
La ferme facilite l’accueil d’apprentis, d’étudiants Erasmus, de stagiaires, de mains d’œuvre occasionnelle…

Bien-être animal

Conduite des troupeaux en système principalement herbager avec une
conduite en pâturage tournant dynamique, estive durant l’été, pâture de
sous-bois…

En savoir plus

Ressources naturelles préservées

Aucun Labours (travail en sol vivant), réflexion sur les cultures les plus adaptées à mettre en places selon la météo et les besoins des sols et des animaux.
Gestion de l’eau via des puits ou sources d’eau naturelles au maximum.
Broyage des branches de taille revalorisés dans la litière des animaux
Recyclage des déchets plastiques (bâches, ficelles..) avec « Adivalor ».

Acteur local

Les produits sont transformés et vendus principalement sur place afin de favoriser un lien de confiance d’échange et de convivialité en toute transparence.
Le commerce local est privilégié au maximum : vente à la ferme ou en magasins locaux, services et achats extérieurs de proximité en priorité.

Comment tout a commencé ?

Une histoire de famille

Suite à mes études agricoles, j’ai fait divers jobs à temps partiel, pour aider à la ferme tout en préparant au mieux ma future installation.

En 2014, je fais la découverte du MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), j’y ai fait de belles rencontres, j’y ai travaillé durant 2 ans (2015-2017) comme animateur/coordinateur départemental avec l’éducation populaire comme principal moteur, favorisant l’épanouissement et la responsabilisation des jeunes ruraux (de13 à 30 ans). J’y suis toujours engagé comme bénévole.
Cette expérience associative m’a grandement aidé à ouvrir mon esprit, prendre confiance en moi, me faire un réseau, me former…
Mais surtout, mûrir un projet d’installation agricole viable, à taille humaine, respectueuse de l’environnement.

La ferme en 8 dates

Une aventure qui commence en 1978

  1. Construction par mon grand-père d’une Bergerie moderne avec grenier permettant le stockage du foin et la paille.
    Première estive l’été pour les brebis à proximité du cirque de Troumouse

  2. Installation de mon père Michel Jouanolou avec pour projet, Création et développement d’un troupeau de 25 vaches allaitantes de race charolaises et une nouvelle étable pour les loger.

  3. Mise aux normes environnementales et amélioration du confort des animaux.

  4. Michel contribue grandement à la création d’un des premiers magasins de producteurs du département « le carré fermier ».

  5. Début d’une démarche agro-écologique pour améliorer la fertilité des sols naturellement, en minimisant le plus possible le travail mécanique avec le suivi d’ « Agronomie Terroir ». Arrêt total du Labour suite à cela.
    Fabien finis ses études et aide à la ferme à mi-temps.

  6. Nouvelle estive pour les brebis dans le massif du Montaigu.

  7. Création de la société « GAEC Du Castillou», mes parents Michel et Christine s’associent pour faciliter mon installation.

  8. J’entre dans la société à la place de mon père Michel qui prend sa retraite.
    Démarrage de la Vente Directe de colis de viande d’agneau par un boucher ambulant.
    Début des travaux de rénovation de la Bergerie et mise en place du pâturage tournant dynamique pour l’ensemble du bétail de la ferme avec « innov-eco² ».

Vous souhaitez déguster notre viande,
commandez en quelques clics.